Un projet pour soigner les personnes fragiles : Le projet ISOA

L’URPS présente le projet ISOA « Plateforme Innovation Santé Orale et Autonomie » déposé à l’Agence Régionale de Santé (ARS) dans le cadre de l’appel à candidature du Plan Régional d’Investissement dans le champ de l’autonomie le 15 octobre 2018.

Quels sont les points clés du projet ?

1. Une nouvelle offre de soins bucco-dentaire qui vise a? garantir une qualité d’accueil et d’accompagnement pour les personnes âgées, les personnes en situation de handicap et les personnes en risque de perte d’autonomie.
Notre premier objectif consiste à proposer une solution viable et pérenne pour soigner les pathologies bucco-dentaires des personnes en situation de fragilité (handicap ou dépendance) avec une stratégie territoriale qui s’appuie à la fois sur le diagnostic de l’ARS et le niveau de coopération de l’URPS avec les acteurs de la santé bucco-dentaire.
La stratégie territoriale consiste à prioriser : les patients en situation de handicap des départements les plus accessible géographiquement : 75, 92, 93 et 78.
Les patients résidant dans les EHPAD les plus proches : départements 75 et 92
Structurer une faculté de projection hors les murs par une équipe mobile constituée de 2 véhicules motorisés et du matériel transportable. Cette offre s’appuie sur le travail de Chirurgiens-Dentistes libéraux pour lesquels l’URPS souhaite mettre ses locaux à disposition.
Dans la conception des aménagements et dans les compétences des personnels, nous prévoyons un soins particulier concernant les problématiques d’accueil et d’accompagnement des personnes et de leurs proches.

2. Un positionnement de l’URPS chirurgiens-dentistes d’Ile-de-France pour sécuriser l’ensemble des parcours santé.
L’URPS Chirurgiens-Dentistes d’Île-de-France est un interlocuteur privilégié de l’ARS pour faire évoluer l’offre de soins et participer à la valorisation de la médecine bucco-dentaire dans des projets innovants.
Le réseau partenarial de l’URPS sera en capacité de mobiliser des expertises extérieures pour la définition des modalités d’évaluation du projet, a? la fois dans le champs de l’e?valuation socio-économique et de la santé publique.
Aussi, le projet s’organise autour de plusieurs synergies dont les intervenants sont désormais associés dans la FÉDÉRATION DENTAIRE POUR LE HANDICAP, LA DÉPENDANCE ET LA PRÉCARITÉ EN ILE-DE-FRANCE.
Cette Fédération a pour but de réunir les composantes de la profession de chirurgien-dentiste : institutions, organismes, associations, pour répondre aux besoins bucco-dentaires des personnes les plus vulnérables, qu’elles soient en situation de handicap, de dépendance ou de précarité et de favoriser la coordination entre :
– Les professionnels de santé médicaux libéraux, salariés, hospitaliers, en institution (médecins coordinateurs, médecins traitants, chirurgiens-dentistes),
– Les professionnels de santé paramédicaux (infirmières, aides-soignantes…)
– Le monde médico-social
– Le monde humanitaire (associations, ONG)

Elle réunit aujourd’hui : Le Conseil Régional de l’Ordre des chirurgiens-dentistes d’Île-de-France, (coordinateurs des 8 Conseils Départementaux de l’Ordre d’Île-de-France), le Bus Social Dentaire, l’UFSBD d’Île-de-France, l’association RHAPSOD’IF, des experts, l’association REGIES 95 et deux membres associés : L’UFR d’Odontologie R.Descartes, Paris 5 et l’UFR d’Odontologie D. Diderot, Paris 7 et ses services hospitaliers AP-HP.

3. Une méthodologie basée sur l’innovation pour re?pondre aux nouveaux besoins des établissements médico-sociaux et aux enjeux d’accessibilité. Notre proposition d’intervention de?taille les méthodologies que nous proposons de développer en réponse aux besoins des patients et des professionnels des établissements médico-sociaux:
– L’Education Thérapeutique du Patient
– La téléconsultation / télé expertise
– La formation à la santé orale du personnel des établissements et des autres professionnels de santé
– Un lieu ressource pour les référents santé bucco-dentaires des ESMS.